• lien ANRAT
  • lien ACORAM
  • lien ANORAA
  • lien ANORGEND
  • lien GORSSA
  • lien UNCREA
  • lien FNASOR
AddThis Social Bookmark Button

 

 

Le ministère de la Défense (via l'EMA) propose un site Internet interarmées destiné à la réserve militaire (SIRéM) et d’une bourse des emplois de la réserve (BdER).

 

Ce nouvel outil a pour objectif de permettre d’entrer en liaison directe avec les réservistes, au-delà de l’enceinte de la caserne et de la base.

On en parlait depuis plusieurs années dans les cercles de réflexion sur la réserve militaires et depuis autant chez les réservistes opérationnels qui l’appelaient de leurs vœux : un site Internet proposant une base de données documentaires (comme le site de l’UNOR le fait déjà depuis longtemps) et une bourse aux emplois sous ESR.

Le 11 mars dernier 2015, le ministre de la Défense avait déclaré : « Nous devons repenser le sujet des réserves. […] Les travaux que nous menons actuellement visent à disposer d’un réservoir de 40 000 réservistes contre 28 000 aujourd’hui. L’objectif ambitieux – mais ce niveau d’ambition est désormais un impératif – est de pouvoir déployer mille réservistes en permanence »,

Les attaques dont la France a fait l’objet, en janvier dernier, ont peut-être accéléré le processus de lancement de ce site Internet, processus qui était entamé depuis plusieurs mois déjà.

 

Décrets, circulaires…

Le site interarmées des réserves militaires (SIRéM) est un outil dédié aux réservistes opérationnels des armées (terre, air, mer), des services (SSA, SEA, SCA) et des organismes interarmées (EMA).

Il propose une banque d’informations (décrets, circulaires, etc.) : gestion administrative, aptitude au service, changement d'arme, couverture sociale, engagement, habillement, notation, discipline, formation, activités, etc.

Bien que certains les dossiers ne possèdent pas tous du contenu, cette banque documentaire devrait apporter toutes les informations officielles nécessaires aux internautes sur leur condition de réservistes : un outil indispensable pour dialoguer en connaissance de cause avec son chancelier ou son RH de proximité, par exemple.

 

Plusieurs centaines d’offres

Pour atteindre cet « objectif ambitieux », dont parle le ministre, il va falloir aussi recruter, mais également fidéliser. Et cela va passer par la bourse des emplois de la réserve opérationnelle (BdER), mise en service le 27 mars 2015, jour de la JNR.

Après avoir créé son compte en ligne, tout réserviste titulaire d'un ESR et d’un numéro d'identifiant défense (NID), peut consulter les offres d’emplois.

La recherche peut se faire par région, par département, par armée, par type d'emploi, par domaine d'emploi ou par catégorie de grades, tant en en France métropolitaine que dans les DROM-COM ou à l'étranger.

Désormais, le réserviste intéressé par l’une des offres peut faire acte de candidature. Une candidature est une première étape qui donne lieu à un rendez-vous si le candidat ou la candidate présente le profil recherché.

 

Dialogues privatifs

Une deuxième phase de SIRéM devrait être mise en service au cours de l'année 2016. Elle proposera aux unités employant des réservistes opérationnels des espaces de dialogue privatifs, appelés « Systèmes d'Information de la Réserve Opérationnelle/Commandement », alias SIROCO. Des informations propres à une unité (emploi du temps, etc.) seront mises en ligne dans ces espaces.