Budget de la réserve : se serrer encore le ceinturon !

Les années se suivent et se ressemblent ! Pour éviter la « surchauffe » budgétaire des dépenses de personnels de la réserve opérationnelle (dont les rémunérations d’activité), le général de division Walter Lalubin, délégué interarmées aux réserves (DIAR), a diffusé le 28 janvier une « directive de gestion pour 2021 de la ressource T2 dédiée à la réserve opérationnelle des organismes interarmées » (OIA) . Celle-ci ressemble en bien des points à celle qu’il avait déjà diffusé en février de l’année dernière.
En résumé : le DIAR appelle les organismes interarmées à poursuivre en 2021 la « discipline demandée depuis la fin de l’année 2019 et la rigueur budgétaire ». Et pour convaincre les têtes de chaîne et les OIA à atteindre cet objectif, il leur propose même une aide au « pilotage de l’activité »

Extrait de la « directive de gestion » – DIAR/28 janvier 2021.

Les capitaines se réjouiront de cette décision… et les lieutenants-colonels eux, apprécieront que leur engagement de 20 années sous ESR soit réduit à celui de variable !

  • Lire l’intégralité de la « directive de gestion pour 2021 de la ressource T2 dédiée à la réserve opérationnelle des organismes interarmées » en cliquant ici…

Vous aimerez aussi...