Budget de la RO1 : une augmentation qui ne compense pas la baisse

À l’occasion de son audition par la commission de la défense nationale et des forces armées le 6 octobre dernier, la ministre des Armées a été interrogée par un député à propos de la baisse du budget dédié à la réserve opérationnelle. La ministre n’a pas précisément répondu à la question.

Question du député Thomas Gassilloud : « Bien que le chef d’état-major ait dit vouloir faire monter en puissance la réserve opérationnelle, 4 millions supplémentaires seulement y sont alloués, alors que ces crédits ont baissé de 5 millions l’année dernière ; dans ces conditions, la hausse prévue sera-t-elle suffisante pour permettre à la réserve opérationnelle de remplir ses objectifs? »

Réponse de la ministre des armées : « En 2020, nous avons atteint la cible des 40.000 réservistes fixée par la LPM. Les moyens budgétaires ont correspondu à cette ambition : en 2015, 70 millions étaient budgétisés pour cette réserve ; en 2021, 159 millions le sont, soit plus du double. Les réservistes sont donc beaucoup plus nombreux, et la réserve constitue désormais une force de frappe très intéressante. Chaque jour, en 2020, un peu plus de 3.000 réservistes servaient les armées, dont près de 680 pour des missions de protection du territoire. »

Vous aimerez aussi...