L’ASUNOR

Le rôle social de l’ASUNOR 

Aider les associations affiliées à I’UNOR dans l’assistance que celles-ci
apportent à leurs membres réservistes, réservistes admis à l’honorariat
de leur grade, anciens réservistes et anciens militaires d’active,
ainsi qu’à leur famille ».

Historique de l’ASUNOR

L’Association dite Action sociale de l’Union nationale des officiers de réserve (ASUNOR) a été fondée le 24 novembre 1955 à partir de Ia commission d’action sociale de l’UNOR et sur décision du conseil national de l’UNOR.

  • 14 novembre 1956 : publication au Journal officiel des associations de l’existence légale de l’ASUNOR (association loi 1901).
  • 29 juin 1959 : legs à l’ASUNOR, par l’abbé Charles Greller, de sa maison sise au 30 rue Carnot à CHALLANS (Vendée). Ladite maison « pourrait être utilisée comme maison de repos par les officiers de réserve ».
  • 24 février 1967 : reconnaissance d’utilité publique de l’ASUNOR (JO du 25 février 1967).
  • 11 septembre 1971 : vente de la maison de Challans qui nécessitait des travaux de restauration et d’aménagement trop importants à M. Jolly.
  • 22 juin 1972 : décision d’emploi des fonds de la vente pour l’achat d’un appartement sur la Côte d’Azur, destiné à être loué de façon temporaire.
  • 9 mars 1973 : acquisition d’un appartement de deux pièces au 25 bd Georges Clemenceau à Nice.
  • 7 juin 1974 : le conseil d’administration décide un second emploi des fonds de la vente de la maison Challans.
  • 15 mai 1975 : acquisition de l’appartement de deux pièces au 20 rue Bottero à Nice.
    Durant plusieurs années : versements de fonds de la part de la fondation Whittell à l’ASUNOR, a charge pour elle de reversement à des associations d’anciens combattants. Application du testament d’Elia Whittell.
  • 29 mai 2007 : réception d’un chèque de 306 500$ pour solde de tout compte grâce à l’action du président Revault d’Allonnes à la suite à la liquidation juridique aux États-Unis du trust Elia Whittell (dit fondation Whittell).
  • 19 novembre 2010 : le patrimoine de l’ASUNOR constitué de deux appartements, fait l’objet d’une restauration sur décision de l’assemblée générale. Ils sont proposés en location préférentiellement aux membres de l’UNOR.
  • 1er aout 2011 : fin des travaux suivis par le trésorier général et le président. Mise en place de la communication sur l’ASUNOR pour mise en location des appartements Bottero et Clemenceau, conformément aux mandats reçus du conseil d’administration et de l’assemblée générale.
  • 1er Janvier 2019 : l’offre de location saisonnière proposée aux adhérents, n’ayant pas rencontré le public auquel elle était destinée, la location des appartements s’effectue désormais sous forme de baux annuels. Leur gestion a été confiée à une agence immobilière. En cas de vacance locative, Ies officiers de réserve et leur famille restent prioritaires.

Lire les statuts de l’ASUNOR votés par AG du 25.07.2020.

Composition du conseil d’administration
Présidentlieutenant-colonel (H) Yves Thoor
1er vice-présidentlieutenant-colonel (R) Philippe Ribatto
2e vice-présidentcolonel (R) Philippe Montalbot
3e vice-présidentcolonel (H) René Cathala
Secrétaire généralmédecin en chef (H) Jean-Yves Gourvil
Secrétaire général adjointchef de bataillon (H) Bruno Allart
Trésorier généralchef de bataillon (H) Georges Cautier
Trésorier général adjointslieutenant-colonel (R) Jean-Luc Batisse
Membrescolonel (H) Christian Cuny
lieutenant-colonel (H) Alain Courtois
lieutenant-colonel (H) Robert Fouillot
commissaire en chef de 1re classe (H) Alain Geiss
colonel (H) Yves Harel
lieutenant-colonel (H) Raymond Pepier
lieutenant-colonel (R) Pascal Levavasseur
lieutenant-colonel (R) Pascal Wierzbicki

L’ASUNOR et l’IGESA (Institution de gestion sociale des armées) ont décidé de formaliser les liens privilégiés qui les unissent et d’en fixer le cadre et les limites à travers une convention. Celle-ci a pour objet entre autres de préciser les modalités du partenariat entre l’ASUNOR et l’IGESA. Ce partenariat conduit à l’ouverture d’une partie des prestations de l’IGESA à l’ensemble des adhérents de l’ASUNOR, ainsi qu’à leur familles.